BAILLY, Olivier

BAILLY, Olivier

 Olivier Bailly publie en septembre 2012 Dis, petite salope, raconte moi tout...,  le 3ème titre de la collection Cactus Noir.

couverture-4.jpg

 

À propos de Dis, petite salope, raconte-moi tout... , voici quelques commentaires du comité de lecture:

 

J'ai lu hier en une journée et jusqu'après minuit Dis, petite salope…

 

J'ai aimé et trouvé cela tout bon. Bailly maîtrise son sujet, il évite tous les écueils d'un romancier moyen comme, par exemple, une fin convenue, univoque. (…) Le personnage assume son destin et poursuit son but maladif, c'est très fort. On retrouve le fatum grec dans l'usage du tutoiement.

 

Bel usage de la citation de Gainsbourg, et donc du titre. Et on a envie de relire le début pour percevoir les signes avant-coureurs de la fin.

 

(Éric Allard)

 

 Il n’y a pratiquement rien à redire. Le style est juste, concis, efficace. Le récit, mené de main de maître, suit son parcours implacable sans pour autant être prévisible. Il y a des surprises, des rebondissements, du suspense, tout cela dans une histoire d’une terrifiante banalité.

 

 C’est très fort. Je l’ai lu d’une traite. Il faut l’éditer, c’est évident. (…) Le personnage du récit, qui est jusqu’alors pathétique, émouvant et détestable, devient une sorte de figure tragique (au sens de la tragédie grecque, victime de la fatalité), une espèce de héros shakespearien que sa déchéance grandit. (…) En tout cas, j’en suis sûr, il ne faut pas laisser cet auteur aller se faire éditer ailleurs.

 

 (André Clette)

 

Curriculum littéraire – Olivier Bailly

 En tant que journaliste,

Je suis l’heureux détenteur du numéro d'agrégation F06260 de journaliste professionnel.  Avec mes thèmes privilégiés (solidarité internationale, écologie  et société) en bandoulière, j’investis les rédactions du Soir et des éditions du Monde Diplomatique (Monde Diplomatique, Atlas de l’Environnement, Manière de Voir, cartographie de l’université de Bologne, blog « lettres de », etc.)

Plus rarement, je collabore avec Le Vif, InfoSud, Défis Sud (Belgique), Jeune Afrique, Afrique Magazine (France). Je coordonne aussi quelques numéros pour la revue  Politique.

 

J’ai notamment remporté le Prix « Milieu Média » 2005 pour la série d’articles sur la catastrophe de Bhopal, 20 ans plus tard, publié au Québec, Suisse, France, et Belgique. J’ai également obtenu la Bourse de journalisme Dexia – SAJ 2006 pour le projet « produits européens, déchets africains », et deux fois la Bourse de la Fondation Roi Baudouin  (2006 et 2008) pour des sujets liés au Maroc et à l’Islam.

 

Dans une démarche de plus longue haleine, j’ai co-publié deux livres-reportages avec l’ONG Oxfam-Magasins du Monde : « IKEA, un modèle à démonter », (éditions Luc Pire), 2006 et « Coton, des vies sur le fil », (éditions Magasins du Monde), 2005

En tant qu’auteur, 

J’ai participé à la création de la pièce de théâtre, « Dérapages » de la compagnie Arsenic en tant que dramaturge. (2006).

 

J’ai publié en décembre 2008 mon premier roman « Un cancer mon amour », sous le pseudo Aline Kriek. Le texte parle des impostures quotidiennes, de ces masques que nous portons pour être aimé. Ces artifices sont-ils une part de nous ? Ou se termine le maquillage,  où commence le masque ?

 

 

 « Poupées russes ou coup de pub ? On hésite et ce n’est pas plus mal. Voilà assurément une façon de rappeler, parfois à grands traits, que le vrai est souvent proche du faux  »

Le Carnet les Instants

 

« Un roman drôle, à l’humour décapant sur un sujet tragique. (…) qui que vous soyez Aline Kriek (nom bien de chez nous) vous avez le sens de l’image loufoque qui nous mènera à bon port.»

Le Vif Focus

 Pour 2010, je prépare avec le photographe Vincen Beeckman un livre de rencontres de femmes à travers le monde. Leur point commun, d’Equateur au Vietnam en passant par le Congo ou le Liban ? Elles ont bénéficié à un moment de la solidarité belge.

 

En 2008, sous le pseudonyme d'Aline Kriek, Olivier Bailly publie Un cancer, mon amour (éditions Biliki)

 Un cancer, mon amour, le poids de l’apparence, un article de VANTROYEN, JEAN-CLAUDE, Le Soir.

Samedi 11 juillet 2009

Comme ce titre fait sérieux, empesé, lourd et grave. Alors que le roman d’Aline Kriek ne l’est pas du tout. Il est enlevé, plein d’ironie et de clins d’œil, d’humour même quelquefois malgré le sujet. Le cancer ? Oui, bien sûr, puisque Victor annonce à sa femme Mathilde que le crabe l’a chopé. Mais le roman n’y voit qu’un prétexte pour parler d’autre chose : l’apparence, le faux-semblant sinon même la supercherie. Car Victor surfe sur la maladie. Mathilde et lui se rapprochent. Il écrit un roman sur sa vie de mort en sursis. Il a du succès. Il est devenu quelqu’un d’autre. Et c’est bien ce regard différent que les autres portent sur lui, depuis qu’il est malade, qui intéresse Victor, et donc Aline Kriek. La nouvelle signée Victor Etienne qui accompagne le roman, donne d’ailleurs une clé : Franck, le géant nain, grandit ou rapetisse selon qu’il est adulé ou méprisé.

Ce roman est une réussite. Parce qu’il joue avec le cancer, Victor, sa famille, ses amis et ses lecteurs, c’est-à-dire nous. Les choses ne sont jamais aussi simples qu’on le croit. Les gens non plus. Ils sont prêts à tout pour épater. Voyez Victor.

Aline Kriek ? Le revers du livre annonce qu’elle est morte, à 41 ans, d’un cancer. Pathétique. « J’ai poussé la logique jusqu’au bout, avoue Olivier Bailly, l’écrivain de 35 ans qui a écrit ce roman sous le pseudo d’Aline Kriek. J’ai semé des indices pour qu’on comprenne que la supercherie est omniprésente. Victor écrit sur son cancer, Aline est morte d’un cancer. Je voulais que les lecteurs voient que le roman se poursuit jusqu’au quatrième de couverture. Là, je me suis trompé : ils n’y ont vu que du marketing. Ce n’était pas du tout mon intention. » Quoi qu’il en soit, ce roman sur la supercherie n’est pas du tout une supercherie. Il tranche dans le ronron de l’édition.

 cover-un-cancer-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Les autres livres publié par Olivier Bailly:

 

ikea-un-modele-a-demonter.jpg

 

le-surrendettement.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site