Une pellicule sur la tête...

Une pellicule sur la tête...

 

"Quand est-ce que les mots couchés sur le papier se lèveront et marcheront dans la rue ?"

Sortie en mai 2019

Couverture une pellicule sur la tete d un pauvre type

Une pellicule sur la tête d'un pauvre type, Patrick Henin, P'tit Cactus # 53, 86 pages, ISBN : 978-2-930659-96-1, 9 €

 

Pour Patrick Henin, « les substances aphorisantes » comme il les appelle, sont pareilles à des huiles essentielles. Il suffit d’en verser une goutte dans un coin de la tête, pour qu’elles diffusent, soit leur parfum, leurs images, soit des pensées ou des idées, et parfois aussi une part de mystère …

En tout cas, ajoute-t-il en riant, il y en a toujours plus à l’intérieur qu’à l’extérieur !

Même si Patrick a souvent écrit ses contes, ses fables, ses pièces de théâtre sous des noms différents, « Nous sommes chacun une histoire peuplée de nombreux personnages », il n’en demeure pas moins un écrivain fort singulier.

•••••

Échantillons

Si on ouvrait plus souvent les yeux, le jour porterait aussi conseil.

Il faut rire de tout ce qui ne nous fait pas jouir.

Pour tuer le temps, il suffit d’appuyer sur la détente.

Ce soir-là, il avait mis son alliance à l’index.

À la bourse, salaire ne mérite pas travail.

C’est quand même une main de masturbateur effréné qui vous met l’hostie à la bouche.

Non, on ne noie pas ses problèmes dans l’alcool, on les enivre tout simplement.

Et on voudrait nous faire croire que si nous avons des pieds, c’est pour acheter des chaussures.

Les chants désespérés sont les plus beaux, à condition que ce soit les autres qui chantent.

La situation est donc si grave qu’il faut apprendre à se vendre soi-même ?

On lui devait une fière chandelle, on lui brûla un cierge.

Celui qui n’a pas son bouffon dans le cerveau me fait peur.

Il sonna, il cogna, il démolit la porte, on ne lui ouvrit pas.

Miris 1

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×