Les pAnsées Tome B -

 

Les pAnsées de Jean-Philippe Goossens

Tome B

Duo de la fadaise

Préface de Fred Jannin

 Couverture pansees tome b

Sortie le 21 mars 2014

 

Cactus Inébranlable éditions ; collection Les p’tits cactus

ISBN : 978-2-930659-21-3

Prix de vente : 7 €

 

 

 

Morceaux choisis

 

 

Un râleur n’arrive jamais seul.

Dicton picard

 

Hernie soit qui mal y panse.

Mauvaise hygiène de vie

 

Qui a fêté ? Ça sent l’hachis corée.

Proverbe séoulite

 

Invention capitale en Écosse, on pourra enfin s’habiller dans sa voiture sans risquer d’accident :

Le kilt mains libres !

 

J’ai été boire une bière à la santé d’un gars qui venait de rentrer...

un pot sur le revenu, quoi.

 

Il a des fauteuils, mais un jour, y en aura des vrais !

 

Les étriers, triés, à Lille, Bourg, Quai, Le Roeulx, Vienne

Christophe - chanteur mystérieux

 

Camarades alpinistes, prenons de la hauteur, il faut l’accord d’hier descendre !

Saint-Dicat

 

Le garde-meuble mais ne se rend pas !

Cambronne 14

 

« Bois un coup ! », c’est quoi comme temps ? L’apéritif présent!

 

Je viens d’inventer la burco, la burqa avec airco intégré !

Y’a un marché moi j’dis !

 

L’endroit le plus chic à Paris pour recharger sa voiture électrique,

c’est la prise de la Bastille.

 

Vous vous posiez la question depuis des années, pourquoi dit-on du rôti qu’il est Orloff ?

Eh bien le rôti de veau Orloff cuit avec du jambon et du fromage a été créé à l’origine pour le Prince Alexis Fyodorovich Orloff par le chef Urbain Dubois.

La prochaine fois nous nous intéresserons aux fameux chicons O’Grattin.

Paul Bogusse

 

L’homme 

Comprendre Goossens et son humour ravageur, c’est parfois simple…

Quand il parle du côté caustique du Commandant Massoud, on se dit qu’il n’a peur de rien, c’est vrai, d’autres n’oseraient pas.

Mais parfois, il va très loin, il prend le contrepied du mot, dribble l’orthographe, monte une mayonnaise sémantique qu’il termine par une liaison calemboureque et une pointe d’acidité à faire pâlir de jalousie Bruno Coppens, Jean-Luc Fonck et Alphonse Allais réunis dans un même corps.

 

 

 

À part ça, il est marié depuis longtemps, père de 3 enfants dont une fameuse paire de… jumeaux, il vit en banlieue tournaisienne, organise de nombreux barbecues dans son jardin et travaille comme infographiste – designer pour Test-Achats.

 

Portrait de l’auteur par lui-même:

 

Sorti des Beaux-Arts de Tournai - après y être arrivé par hasard - avec un joli diplôme d'infographiste non pas en poche mais en papier, voilà que je parcours la région en quête de quoi occuper mes journées et me remplir la panse. Tour à tour, graphiste de TV locale tournaisienne, dans une gazette namuroise, à la fédération Patro à Gilly, chez un vendeur par correspondance tournaisien, et enfin dans une célèbre association de défense de consommateurs où je partage mon temps entre la vidéo et la mise en pages de revues.

Oscillant désespérément entre optimisme non pratiquant et pessimisme refoulé, voire le contraire, on peut dire clairement que je suis influencé par les Jean-Luc Fonck, Pierre Desproges, Bobby Lapointe,  Gotlib, Philippe Geluck, Vincent Baguian, Juan d'Oultremont et autres Snuls en en oubliant sûrement beaucoup d'autres. Si vous estimez, vous qui lisez ces lignes, que vous m'avez influencé, n'hésitez pas à compléter la liste directement sur votre écran (quand je peux faire plaisir).

Pour façonner une pAnsée, rien de plus simple, il suffit d'écouter ce qui se dit dans la rue, en radio ou à la télé... Tout est là, y'a qu'à se servir !

L’œuvre

En 2013, il publie (déjà chez Cactus Inébranlable qui lui fait un pont d’or) le tome 1 des pAnsées intitulé Le ridicule ne tuba.

Le succès est foudroyant, le public se déchaîne et l’ouvrage se voit décerner le Prix du Public au Prix Gros Sel !

Rien que ça.

Les 2

 

 

Un incroyable ovni  pour terminer : Les pAnsées (Tome 1) de Jean-Philippe GOOSENS, publiées pat le Cactus Inébranlable (qui, livre après livre, devient une maison d’édition avec laquelle il faut compter) aimablement sous-titrées Le ridicule ne tuba. Alors là, accrochez-vous car ça décoiffe sévère ! Ce ne sont pas vraiment des aphorismes à proprement parler mais plutôt des calembours lamentablement ravageurs. Certains vous donneraient bien l’envie de vous jeter la tête la première contre un mur en béton armé, d’autres s’avèrent tellement « énôrmes » qu’ils vous forcent à hurler comme malgré vous. J’aurais bien l’envie de retranscrire une chiée de ces sublimes « âneries » mais je vais me calmer et ne vous en offrir que quelques-unes : Une étude scientifique tendrait à démontrer que des caleçons trop lâches augmentent les risques de burnes-out… • Dans « La Fanette » de Brel, la plage est pas si déserte que ça : « Nous étions 2 amis et Fanette et Mémé… » Ça fait déjà 4 ! • Quand je pense que j’ai même pas de décodeur alors que Jésus, lui, utilisait déjà la parabole… • Mon chauffagiste est formidable. Il est hyper doué. On l’appelle « L‘homme qui murmure à l’oreille des chauffe-eau ». • Arrestation rondement menée mais patiemment mise en place par la police de Los Angeles. C’est un beau coup de filet américain préparé ! Etc. Et tout du même tonneau. Ne ratez pas les chapitres « Dictons, adages, proverbes et autres trucs du style » et « Citations célèbres ou pas… », c’est du nanan. Sur ces « sublimes ignominies », je vous salue bien bas.

 

André Stas, Stas Academy, C4 – juin 2014

 

 

Infos

Cactus Inébranlable éditions : Jean-Philippe Querton

0497/76.35.55

cactus.inebranlable@gmail.com

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site